#Bullet Journal, ma lubie depuis le mois de mai!

YO!

Je ne savais pas trop par quoi commencer pour inaugurer ce blog, alors j’ai décidé de me lancer dans un sujet un peu random, le bullet journal, ou « BuJo » pour les intimes.

Je mens en disant que c’est ma lubie depuis le mois de mai, car enfaite j’ai entamé un bujo en novembre 2016 déjà, mais, au mois de mai j’en ai eu marre et je l’ai un peu « pimpé » à ma sauce en changeant la structure de base par quelque chose de plus fonctionnel. Ce système me permet de ne plus procrastiner et d’avoir une certaine ligne de conduite quant à mes tâches quotidiennes.

Le « BuJo » c’est quoi?

C’est un agenda personnalisé… Bon aller salut!

Non plus sérieusement, cet outil m’a sauvé la vie plus d’une fois au niveau de mon organisation. Le concept est né aux Etats Unis et plus précisément à New-York, par un directeur artistique dénommé Ryder Carroll. Le but du bullet journal est de rassembler TOUT ce qui traine sur ton bureau (post-it, listes, répertoire, etc…) dans un seul et même carnet.

Si tu comprends l’anglais, je t’invite à aller voir sa vidéo explicative « Bullet journal by Ryder Carroll »

Alors tu vas me dire, « bah ouais Gaby, rien d’innovant, c’est un agenda quoi »

Et bah enfaite pas du tout, le principe est tel que tu mets ce que tu veux dans l’ordre que tu veux. Je m’explique: Si tu souhaites faire une liste de livres à lire juste après ta liste de contacts ou encore juste après la page du mois et bien tu fais comme bon te semble, les pages sont numérotés et puis indexé dans un index, mais ne t’en fais pas je t’explique tout plus bas.

Le principe est simple, avec un système de clés/symboles qui sera répertorié au début du carnet avec une légende, tu détermines les tâches qui sont accomplies, à faire ou reportés. Tu peux même y faire un code couleur en fonction de tes besoins.

Le gros point positif, c’est que tu laisses libre court à ton imagination pour le « pimper ». Tu peux y dessiner des fleurs, coller des autocollants, colorier, faire de la calligraphie, etc… c’est un objet utile et ludique à la fois. C’est pas top ça? Bon certes ça prend du temps, mais qu’est-ce que ça détend.

Je te détaille comment j’ai fais le mien et avec des photos, oui Monsieur!

Le carnet.

Tout d’abord, mon premier bujo je l’ai commencé dans un carnet de la marque Leuchtturm 1917 pointillé. Ce qui est pratique quand on veut faire du dessin ou encore de la calligraphie, car le travail n’est pas gâché par de vilaines lignes et avec les pointillés on a toujours de quoi se référé pour faire des lignes droites à main levé. J’ai opté ensuite pour un carnet de la marque Rhodia, la couverture est plus souple mais aussi plus douce au toucher et je trouve qu’il prend moins de place dans le sac à main. Dans les deux carnets on y trouve un élastique pour le fermer ainsi qu’une pochette pour y glisser des notes.

nor

Les clés et l’index.

J’ai commencé mon bujo par les clés, donc les petits symboles suivi de leur légende, le but est de ne pas avoir trente-six mille clés différentes, je t’explique plus bas comment les utiliser. L’index lui est là pour indexer les pages dans l’ordre et de ne pas te perdre dans ton carnet.

nornor

L’organigramme annuel.

J’ai enchainé ensuite avec un aperçu sur l’année, ce qui est toujours pratique pour prévoir à l’avance les événements futurs. Je l’ai réparti sur deux page pour avoir une vu en globalité. Dans le premier bujo, j’avais tendance à m’embrouiller l’esprit car je notais au fur et à mesure les événements, ce qui n’est pas des plus pratique.

nornor

L’organigramme mensuel.

Ensuite vient ce que je préfère, c’est à dire l’organigramme mensuel. Où je note tout les rendez-vous du mois qui sont fixes et dont je suis certaine que ce ne sera pas modifié. J’avais commencé à le faire sous forme de cercle, mais je me suis vite aperçu du manque de place et j’ai donc opté pour une version plus simple, moins fastidieuse et plus lisible. Je garde toujours la double page pour faire ce calendrier et des notes. Tu peux aussi y ajouter tes objectifs du mois.

nornor

L’organigramme de la semaine.

Dans cette partie, je fais un zoom sur la semaine, et j’y copie les rendez-vous et les choses les moins importantes. Dans mon nouveau bujo, je l’ai complètement boycotté car j’estime en avoir assez avec l’organigramme mensuel.

nornornor

Le journalier.

Voilà la partie essentielle du bullet journal, les journaliers! Ici tu vas faire un zoom sur ta journée et y noter tes rendez-vous du jour ainsi que les tâches les moins importantes, mais que tu ne dois pas oublier de faire tout de même, comme par exemple passer l’aspirateur ou passer à la poste. Il est important de ne pas trop remplir le journalier pour ne pas faire trop de choses sur la journée ou pire encore… Procrastiner! Là c’est le drame, si tu procrastines trop, ton bujo ne te sert à rien, car son but est de te cadrer dans ton organisation et dans ta journée.

C’est ici que tu vas utiliser les clés. Si on se réfère à ma légende, quand je dois passer l’aspirateur:

  • je mets un point (car la tâche est programmée)
  • je la coche (lorsqu’elle est réalisée)
  • je mets une flèche (si je la reporte au lendemain)

nornor

Les traqueurs.

J’ai vite abandonné l’idée car, je ne suis pas régulière dans ce que je fais. C’est paradoxal, car le but du traqueur est de « traquer » les habitudes et d’améliorer ces dernières. Par exemple si tu es une personne qui oublie souvent de prendre la pilule, avec le traquer tu peux savoir où tu en es, si tu l’as prise où pas. Bon après tu peux aussi aller voir ton gynécologue et demander de te mettre l’implant pour ne pas l’oublier, mais là on s’égare du sujet. Tu peux traquer si tu fais régulièrement des siestes, si tu bois souvent de l’eau. Tu peux même traquer ta consommation d’alcool. Enfaite tu le fais en fonction de tes habitudes et de ce que tu aimerais continuer ou changer dans ton quotidien.

nor

Les collections.

J’adore cette partie du bujo. Ce sont généralement les « listes » qui traines partout et que tu égares facilement. Ca peut être une liste des idées de cadeaux pour les proches, une liste de souhaits (wishlist), une liste de films à voir, de livres à lire ou même faire un aperçu de tes économies. Ici tu es libre de faire des tonnes et des tonnes de listes. Et encore une fois, si l’idée te viens de faire une liste de livres à lire, ne laisse pas de pages blanches et écris à la suite de ton calendrier mensuel par exemple, oui oui l’index est là pour ça! 😉

nornornornor

Les gratitudes.

Lorsque je recommence un mois, je fais ce qu’on appel la liste des gratitudes. Ca rentre dans les collections, mais pour moi c’est encore quelque chose à part. Tout les jours, dans cette catégorie, je vais y noter ce qui m’a fait les plus plaisir et le plus de bien dans ma journée. C’est important, car la vie n’est pas faite que de mauvaises choses. Le fait juste d’avoir caresser mon chat m’a fait énormément plaisir et je me dois de le noter pour terminer ma journée sur une note positive. Ce qui est bien avec le bujo c’est qu’il nous sert aussi, en quelque sorte, de journal intime et une fois qu’il est achevé l’on garde une trace de ce que l’on a fait dans l’année.

nor

Les objectifs de l’année.

Je trouve ça chouette de se fixer des objectifs pour l’année. Cela permet d’avoir un but et d’être fière de l’avoir accompli dans le temps imparti. Moi je le fais sous forme de « dessin » avec des couleurs pour me motiver.

nor

Voilà je t’ai énuméré ce qui est basique dans un « bujo », selon moi.

Je te laisse des liens vers des vidéos qui m’ont inspirer. Tu peux aussi te rendre sur pinterest ou encore instagram pour plus d’idées.

Bulledop pour une version creative et artistique.

Solange te parle pour une version très simplifiée.

Soho-Hana pour une version blog

Et toi que penses-tu de ce concept, as tu déjà commencé?

GabGaby ❤

Publicités

4 Replies to “#Bullet Journal, ma lubie depuis le mois de mai!”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s